Muscle buccinateur [Anatomie]

Le muscle buccinateur (musculus buccinator) est un muscle facial quadrilatéral fin qui est le principal composant de la joue. Il relie l’os maxillaire et l’os mandibulaire aux lèvres et à l’angle de la bouche. Il joue un rôle important dans la mastication et exprime des émotions comme la satisfaction ou le rire retenue.

 Dans cet article, nous allons aborder plus en détail l'anatomie et la fonction de ce muscle.

Anatomie descriptive du muscle buccinateur

Origine

Le muscle buccinateur naît de trois sites : 

  • Sa partie supérieure naît de la surface externe de l'apophyse alvéolaire du maxillaire en regard des trois molaires maxillaires.
  • Sa partie inférieure naît également de la partie alvéolaire de la mandibule en regard des trois molaires mandibulaires.
  • Sa partie postérieure naît du bord antérieur du raphé ptérygomandibulaire (une bande tendineuse située en arrière de la troisième molaire qui s'étend du hamulus ptérygoïde à l'extrémité postérieure de la ligne mylohyoïdienne)

Trajet

Il a une forme quadrilatère, ses fibres musculaires sont orientées en direction oblique, en bas et en avant. Elles convergent vers l'angle de la bouche en remplissant l'espace entre les mâchoires supérieure et inférieure

Terminaison

À l'angle de la bouche, il se fond avec le modiolus dans le plan profond de la peau commissurale et de la lèvre supérieure.

Le modiolus est un nodule fibromusculaire situé à l'angle de la bouche et formé par au moins neuf muscles. Il sert de point d'attache à la plupart des muscles buccolabiaux, intégrant ainsi les mouvements des lèvres à ceux de la mâchoire et des joues.

Après avoir formé le modiolus, les fibres du buccinateur continuent vers les lèvres supérieure et inférieure pour constituer la partie périphérique du muscle orbiculaire de la bouche.

Innervation

Il est innervé par les branches buccales du nerf facial (7ème paire crânienne). 

Vascularisation

Il est vascularisé par l'artère buccale, une branche de l'artère maxillaire, et par quelques branches de l'artère faciale.

Actions du muscle buccinateur

Le muscle buccinateur permet de maintenir l'étanchéité des joues en les pressant contre les dents pendant la mastication. Il comprime également la cavité buccale aidant la langue à maintenir le bol alimentaire en son centre. Cette fonction est importante pour l'empêcher de s'échapper dans le vestibule buccal, ainsi que pour repousser dans la cavité buccale tout aliment ayant pénétré dans le vestibule. 

Il permet également d'expulser l'air du vestibule gonflé lorsqu'on joue d'un instrument à vent comme la trompette. C'est pourquoi il est également appelé le "muscle de la trompette".

Il permet les mimiques de la satisfaction et du rire contenu.

Rapports anatomiques

C’est un muscle profond qui forme la structure musculaire de la joue (partie antérieure) et la paroi latérale de la cavité buccale.

Le coussinet adipeux buccal (boule de Bichat) recouvre la surface externe de sa partie profonde, le séparant de la branche de la mandibule, des muscles masséter et temporal

Il  se trouve dans le même plan et en avant du constricteur pharyngé supérieur, dont il est séparé par le raphé ptérygomandibulaire. Les deux muscles sont recouverts par le fascia buccopharyngien

Le bord postérieur du buccinateur est percé par :

  • le muscle tenseur du voile du palais près de son point d'attache au raphé ptérygomandibulaire.
  • le conduit parotidien (canal de Sténon) au niveau de la troisième molaire supérieure.

L'artère, la veine faciales et les branches des nerfs facial et buccal le traverse également

Les parties supérieures et inférieures du muscle sont situées en profondeur par rapport aux muscles grand zygomatique, risorius, élévateur et abaisseur de l’angle de la bouche

La surface profonde du muscle est en relation avec les structures de la cavité buccale : glandes buccales et muqueuse buccale.

Learn more about [your subject]. Start Now!

>
error: Content is protected !!