Muscle masseter [Anatomie] 

Le muscle masséter (musculus masséter) est un muscle épais et rectangulaire composé d'une partie superficielle et une profonde. Il relie l'arcade zygomatique à l'angle mandibulaire et il est le muscle principal de la mastication en permettant l'élévation et la protrusion de la mandibule.

Cliques ici pour télécharger les fiches de révisions des muscles pour réussir tes examens d'anatomie.

Dans cet article, nous allons aborder plus en détail l'anatomie et la fonction de ce muscle.

Anatomie descriptive du muscle masséter

Origine 

Le muscle masseter est formé de deux faisceaux : 

  • faisceau superficiel : s'insère au niveau des ⅔ de l’arc zygomatique dont une insertion sur le bord postéro-inférieur de l'os zygomatique, par une lame aponévrotique rejoignant la face latérale du muscle.
  • faisceau profond : trouve son origine sur le bord inférieur de l’arcade zygomatique incluant le processus zygomatique de l’os temporal.

Trajet

C'est un muscle rectangulaire et épais. Ses fibres musculaires superficielles et profondes n'ont pas la même trajectoire :

  • le faisceau superficiel a un trajet oblique orienté en direction inféro-postérieure (vers le bas et l’arrière)
  • le faisceau profond a un trajet vertical descendant en direction inférieure (vers le bas)

Terminaison

  • le faisceau superficiel s'insère sur la partie inférieure du ramus mandibulaire (branche montante) en recouvrant le gonion (l’angle de la mandibule).
  • le faisceau profond se termine sur la partie latéral du ramus de la mandibule en remontant jusqu’au processus coronoïde.

Innervation

Il est innervé par le nerf temporo-massétérique, branche du nerf mandibulaire V3.

Vascularisation

Il est vascularisé par l'artère massétérique, branche issue du second segment de l'artère maxillaire.

Actions du muscle masséter

Le muscle masséter est l'un des quatre muscles de l'appareil masticateur. Ses actions sont :

  • élévation de la mandibule (via sa composante verticale)
  • antépulsion de la mandibule (via sa composante horizontale)

Rapports anatomiques

Toute la face superficielle (latérale) du muscle est recouverte d'un fascia masséterique fin mais très résistant. En avant on retrouve le muscle buccinateur et en arrière la glande parotide.

Il est en rapport avec le conduit parotidien (ou canal de Sténon) qui permet l’évacuation de la salive produite par la glande parotide qui est situé de façon postéro-latéral (vers l'arrière et l'extérieur). Sur sa face latéral on retrouve en plus de la glande parotide : des branches du nerf facial, la veine et l'artère faciale, le muscle risorius, le grand zygomatique.

Il fait partie des muscles masticateurs avec les muscles : temporal, ptérygoïdien latéral et ptérygoïdien médial.

Pathologie

La contracture involontaire et spasmodique du muscle masséter s’appelle le trismus et empêche l’ouverture de la cavité orale (tétanos, rage …)

Cliques ici pour télécharger les fiches de révisions des muscles pour réussir tes examens d'anatomie.

Learn more about [your subject]. Start Now!

>
error: Content is protected !!