Système de référence en anatomie

Qu'est-ce que le système de référence anatomique ? A quoi servent les axes et les plans anatomiques ? Tout simplement à ne pas se perdre dans les innombrables structures du corps humain

Imagine deux secondes… tu débarques en voyage scolaire dans une famille Américaine pendant deux mois sans parler un mot d’anglais. Tu te sentiras terriblement seul et incompris en plus de la frustration de ne pas pouvoir communiquer.

Tu ne tiendras pas longtemps avant de prendre ton billet retour.

Eh bien c’est pareil. 

Si tu débarques dans le monde de l’anatomie sans vocabulaire, tu vas te sentir nul, tu ne vas rien comprendre et tu vas accumuler assez de frustration pour louper tes examens.

Alors qu’avec un guide comme celui que tu t'apprêtes à lire, tout devient d’un coup beaucoup plus simple.

C’est pour cette raison qu’il a été créé des axes et des plans anatomiques de référence afin d’avoir un langage anatomique universellement accepté. Cela permet une communication précise entre les anatomistes et les professionnels de la santé. 

Cette terminologie constitue le système de référence anatomique. C’est grosso modo la langue avec laquelle on parle d’anatomie. 

Quel est la position anatomique de référence ?

Pour commencer à parler la même langue, les anatomistes ont besoin d’une position anatomique dite de référence, c'est-à-dire qu’on doit toujours parler de la même chose. 

Quel est l'intérêt de la position anatomique de référence ?

Si je te dis “ferme les yeux et imagine un corps humain en position anatomique de référence” tu dois être capable de le faire. 

Cela permet un langage universel commun entre tous les anatomistes.

Dans cette référence universellement acceptée, la position du corps humain est la suivante : 

  • debout face à l’observateur
  • le regard est horizontal (le sujet regarde droit devant)
  • les pieds sont légèrement parallèles et les orteils orientés vers l'avant
  • les bras pendent sur le côté
  • les paumes des mains sont tournées vers l'avant et les pouces pointent vers l'extérieur du corps
  • chez l’homme le pénis est au repos
Position anatomique de référence

Cette position est utilisée pour décrire les parties du corps et les positions des patients, qu'ils soient couchés, sur le côté ou face au sol. 

La position anatomique n'a pas de signification réelle en soi puisqu'il s'agit d'une position de référence. Elle doit être placée dans le même contexte que d'autres termes anatomiques, tels que les plans du corps, les directions et les relations.

Quels sont les 3 plans anatomique de référence ?

Les plans du corps sont des plans imaginaires ou des surfaces planes qui traversent et sectionnent le corps dans sa position anatomique.

Plan frontal / coronal

Le plan frontal (ou coronal) est un plan vertical qui divise le corps en deux parties :

  • antérieure ou ventrale (avant) 
  • postérieure ou dorsale (arrière)

Une vue dorsale est donc une vue orientée selon l'axe dorsal, et une vue ventrale est une vue qui aborde l'organe par sa partie ventrale

Le terme coronal signifie étymologiquement couronne 

Plan frontal (coronal), plan anatomique de référence

Plan transversal / axial

Le plan transversal (ou axial) est un plan horizontal. Il divise le corps en deux parties :

  • supérieure (du côté de la tête) 
  • inférieure (du côté des pieds). 

En radio-anatomie, on parle aussi de coupe transversale.

Plan transversal (ou axial), plan anatomique de référence

Plan sagittal et plan médian

Le plan sagittal est un plan vertical qui divise le corps en deux parties :

  • côté gauche 
  • coté droit

Un plan sagittal qui passe directement par la ligne médiane est également appelé plan médian. Cela permet de décrire une structure en position médiale si elle est proche de ce plan ou en position latérale si elle en est éloignée.

Etymologiquement sagittal vient du latin sagitta, « flèche », comme une flèche transperçant l'organisme.

Plan sagittal (ou médian), plan anatomique de référence

Quels sont les 3 axes anatomiques de référence ? 

Un axe est une ligne droite autour de laquelle un objet tourne. Le mouvement au niveau d'une articulation s'effectue dans un plan autour d'un axe. Il existe trois axes de rotation.

Les différents axes anatomiques sont définis perpendiculairement aux plans de référence.

Axe antéro-postérieur (dorso-ventral)

L'axe antéro-postérieur passe horizontalement de postérieur à antérieur.

Il est formé par l'intersection des plans sagittal et transversal, il est donc perpendiculaire au plan frontal.

Axe antéro-postérieur (dorso-ventral), axe anatomique de référence

Axe cranio-caudal (ou rostro-caudal)

L'axe cranio-caudal va de l'inférieur vers le supérieur.

Il est formé par l'intersection des plans sagittal et frontal, il est donc perpendiculaire au plan transversal.

Axe cranio-caudal (ou rostro-caudal), axe anatomique de référence

Axe horizontal (ou droite-gauche)

L'axe droite-gauche passe horizontalement de gauche à droite.

Il est formé par l'intersection des plans frontal et transversal, il est donc perpendiculaire au plan sagittal.

Axe horizontal (ou droite-gauche), axe anatomique de référence

Comment orienter un schéma en anatomie ?

Repères

Afin de définir la localisation des structures les unes par rapport aux autres, il a fallu définir des repères qui permettent d’établir des orientations anatomiques

Par exemple, pour situer la rate par rapport à l’estomac, on peut dire que la rate est à gauche de l’estomac. Cela fonctionne car il n’y a qu’une rate et qu’un seul estomac.

Par contre, si l'on veut dire que la fibula est à droite du tibia, cela est vrai uniquement pour la fibula droite. La fibula gauche est à gauche du tibia gauche. Ça ne fonctionne donc pas.

Mais si on dit que la fibula est latéral par rapport au tibia, cela fonctionne peu importe le côté.

Ces orientations fonctionnent comme toujours en utilisant la position anatomique de référence.

Listes des repères anatomiques 

Antérieur

Antérieur indique que la partie du corps en question est "devant" ou "antérieure"

Exemple : la prostate est situé antérieurement au rectum.

Postérieur

Postérieur indique qu'elle est "derrière" ou "postérieure".

Exemple : le rectum est situé postérieurement à la prostate.

Ventral

Ventral signifie vers l'avant du corps ou ventralement.

Exemple : le thymus est en position ventrale par rapport au coeur.

Dorsal

Dorsal signifie vers l'arrière du corps ou dorsalement.

Exemple : le coeur est en position dorsale par rapport au thymus.

Droite

La droite indique le "côté droit de".

Exemple : le foie est à droite de l’estomac.

Gauche

La gauche indique le "côté gauche de".

Exemple  : l’estomac est à gauche du foie.

Distal

Distal indique qu'il est éloigné ou le plus éloigné du tronc du corps ou du point d'origine de la partie du corps. 

Exemple : le poignet est distal par rapport au coude.

Proximal

Proximal signifie qu'il est proche ou le plus proche du tronc du corps ou vers le point d'origine.

Exemple : le coude est proximal par rapport au poignet.

Médial

Médial signifie orienté vers la médiane.

Exemple : l’ulna est médial par rapport au radius.

Latéral

La partie latérale est éloignée de la médiane et orientée vers le côté du corps.

Exemple : le radius est latéral par rapport à l’ulna.

Supérieur (ou crânial)

Supérieur (ou crânial) signifie vers le haut ou vers le sommet de la tête.

Exemple : les surrénales sont en position supérieur par rapport aux reins.

Inférieur (ou caudal)

Inférieur (ou caudal) indique vers le bas ou vers les pieds.

Exemple : les reins sont en position inférieure par rapport aux surrénales.

Externe 

Parfois appelée superficielle, l'externe désigne la surface

Exemple : le péricarde est externe par rapport au myocarde.

Interne

L'interne est également connu sous le nom de profond et indique qu'il est éloigné de la surface du corps.

Exemple : l’endocarde est interne par rapport à l’épicarde.

Frontal 

Le terme "frontal" désigne l'avant du cerveau.

Exemple : le lobe frontal est en position frontale.

Occipital

Le terme "occipital" désigne l'arrière du cerveau.

Exemple : le lobe occipital est en position occipital.

Palmaire

Palmaire signifie pour la face avant de la main, du côté de la paume.

Exemple : l’éminence thénar est situé sur la face palmaire de la main.

Plantaire

Plantaire signifie pour la face inférieure du pied, du côté de la plante.

Exemple : le muscle court fléchisseur des orteils est situé sur la face plantaire du pied.

Learn more about [your subject]. Start Now!

>
error: Content is protected !!