Neuroanatomie

La neuroanatomie étudie l’anatomie du système nerveuxLe système nerveux est un réseau complexe de nerfs et de cellules qui transmettent des messages du cerveau au reste du corps. 

Il se compose de deux parties principales : 

  • le système nerveux central (SNC), constitué de l’encéphale et de la moelle épinière
  • le système nerveux périphérique (SNP), constitué des nerfs et d’autres types de cellules de soutien qui se ramifient dans le reste du corps et communiquent en retour avec le SNC.

Système nerveux central (SNC)

Le système nerveux central est constitué de :

  • L’encéphale lui même divisé en : 
    • cerveau 
    • tronc cérébral
    • cervelet
  • La moelle épinière

Système nerveux périphérique (SNP)

Le système nerveux périphérique est constitué de racines nerveuses spinales, de ganglions spinaux, de plexus et de nerfs. Il comporte le système nerveux somatique et le système nerveux autonome.

Système nerveux somatique

Le système nerveux somatique transporte les informations nerveuses sensorielles et motrices depuis le cerveau et la moelle épinière vers les organes : muscles, peau, articulations. L’innervation se fait via les nerfs crâniens et les nerfs spinaux

Nerfs crânien

Il existe douze nerfs crâniens issus pour la plupart du tronc cérébral (à l’exception du I et du II qui sont issus de l’encéphale et ne sont donc pas stricto sensu des nerfs périphériques)

  • Le nerf olfactif (I)
  • Le nerf optique (II)
  • Le nerf oculomoteur (III)
  • Le nerf trochléaire (IV)
  • Le nerf trijumeau (V)
  • Le nerf facial (VII)
  • Le nerf cochléovestibulaire (VIII)
  • Le nerf glosso-pharyngien (IX)
  • Le nerf vague (X)
  • Le nerf spinal (XI)
  • Le nerf hypoglosse (XII)

Nerfs spinaux (ou nerfs rachidiens)

Les nerfs spinaux naissent de la moelle épinière et sont formés par la réunion de deux racines rachidiennes, l’une dorsale sensitive et l’autre ventrale motrice

Chez l’homme, il existe 31 paires de nerfs spinaux :

  • 8 cervicaux 
  • 12 thoraciques 
  • 5 lombaires 
  • 5 sacrés
  • 1 coccygien 

Système nerveux végétatif ou autonome

Le système nerveux végétatif ou autonome permet l’innervation de certains processus physiologiques, comme la tension artérielle, la sudation et le rythme de respiration.

Il est lié aux organes internes (pupilles,  vaisseaux sanguins, les poumons l’estomac, les intestins, le foie, les reins, la vessie, les organes génitaux, les pupilles, le cœur, ainsi que les glandes sudoripares, salivaires et digestives.)

Ce système fonctionne de façon autonome, sans effort conscient d’une personne, d’où son nom.

Il est divisé en système sympathique et parasympathique

Système nerveux orthosympathique(ou sympathique)

Le système sympathique permet, d’une façon vulgarisé, de préparer le corps à l’action face à un stress : accélération du rythme cardiaque, augmentation de la tension artérielle, diminution du péristaltisme intestinal, etc… 

Système nerveux parasympathique

Le système parasympathique quant à lui est responsable du ralentissement de la fréquence cardiaque, de l’augmentation des sécrétions digestives, du péristaltisme intestinal, etc… 

Learn more about [your subject]. Start Now!

>
error: Content is protected !!